514-484-1145

Blogue

cropped-resized

Une voix-off qui sait parler au public : Les trucs et les travers de la narration corporative

7 avril 2015

Qui a dit que les projets corporatifs n’étaient pas artistiques? Tout comme les courts-métrages, les capsules ou les séries web, les vidéos corporatives comportent des personnages, des éléments visuels, et un message sous-jacent. Qu’il s’agisse de former, de recruter, de lancer un produit, de conscientiser, de présenter une idée ou tout simplement d’informer, une vidéo promotionnelle efficace réussit toujours à combiner des images pertinentes et une narration claire et concise permettant de rejoindre son public cible.

Voici quelques trucs et travers de la narration corporative :

TRUC : n’oubliez pas votre public

La première question que vous devez vous poser est « qui va regarder cette vidéo? ». Si vous réalisez un message d’intérêt public sur « l’intimidation dans la cour d’école », vous visez des enfants âgés de 5 à 11 ans. Dans ce cas, des images percutantes et dynamiques sont primordiales. Vous pourriez même envisager d’utiliser de l’animation et limiter votre narration au minimum (une ou deux phrases) puisque les enfants ont tendance à privilégier l’information visuelle. Par contre, si votre vidéo vise avant tout les parents, votre narration pourrait se dérouler sur toute la durée de la vidéo.

Une bonne connaissance de votre public vous aidera également à déterminer le niveau de langage. Est-ce que vous vous adressez à des universitaires? Des adolescents? Des retraités? Ça fait une grande différence. Pour un universitaire, il faut insister sur les faits et les statistiques, alors qu’un adolescent est plutôt accroché par une question. N’importe quel public déteste qu’on lui parle avec condescendance. Il est donc primordial de bien comprendre quel niveau de langage employer.

TRUC : chronométrez-vous

Comment savoir combien de temps une narration va durer? Voici une estimation approximative d’un débit normal – qui n’inclut PAS les pauses et les silences dramatiques. De nombreux clients essaient d’inclure trop de mots. Ils oublient qu’une vidéo n’est pas de la radio. La narration est importante, mais les images le sont tout autant, voire plus. Combien de mots peuvent être inclus dans une vidéo de 1 minute?

  • 20 mots = 10 secondes;

  • 40 mots = 20 secondes;

  • 50-65 mots = 30 secondes;

  • 100-130 mots = 60 secondes.

TRAVERS : pensez « manuel »

Avez-vous déjà écouté une présentation en réalisant, une fois celle-ci terminée, que vous n’en aviez pas retenu un seul mot? Bien sûr, il existe de nombreux conférenciers talentueux. Ceci dit, leur efficacité doit être souvent liée à leur utilisation d’éléments visuels pertinents et à la clarté épurée de leurs discours. Écrire pour une narration orale est un art en soi. Lisez votre texte à quelqu’un – est-il facile à lire? À comprendre? Est-ce que les phrases sont trop longues? Réduisez-les. Soyez brefs. Vous n’avez pas besoin de phrases de transition ou de descriptions détaillées. Passez votre message de façon concise, et laissez les images faire le reste du travail. La dernière chose que vous voulez, c’est endormir votre public.

Si vous ne pouvez pas couper votre scénario, assurez-vous de le réaliser dans un style très dynamique. Pensez de façon créative. Après tout, les vidéos corporatives sont de l’art. Il suffit parfois de regarder à travers les lettres : C-O-R-P-O-R-AT-I-F -> ART.

TRUC : Utilisez la voix pour donner le ton

Quel type de message voulez-vous transmettre? Est-il sérieux? Est-il informatif, avec un peu d’humour? Peut-être sarcastique? Quelle que soit l’option, la voix et le débit sont cruciaux. Pour des vidéos éducationnelles ou de formation, votre voix-off doit demeurer neutre. Ça ne veut pas dire que votre narration doit être monotone – au contraire, trouvez une voix qui est à la fois séduisante et claire, appartenant à un artiste qui comprend bien votre message. Si la narration est convaincante, votre public sera très attentif. N’hésitez pas à diriger votre acteur vocal. Plus il comprendra vos intentions, plus son ton sera adapté à vos besoins.

TRAVERS : oubliez le pouvoir des images

Un récit a pour objectif d’intriguer, d’intéresser et, parfois, de divertir le public. Il s’agit d’un outil très efficace, mais n’oubliez pas qu’une image vaut mille mots. Pourquoi ne pas combiner les deux à votre avantage?

Regardez la chaîne YouTube CGP Grey. Ce producteur y propose des dizaines de courtes vidéos qui touchent une variété impressionnante de sujets d’intérêt général, telle que la différence entre la Grande Bretagne, l’Angleterre et le Royaume-Uni (cette vidéo a généré plus de 7 millions de clics). CGP Grey a environ 2 millions d’abonnés. Pourquoi? Certes, ses sujets sont souvent intrigants, mais c’est avant tout son style qui combine brillamment narration et images qui explique le phénomène. Regardez cette vidéo promotionnelle par exemple.

Par contre, il est possible qu’une narration minimale soit la marche à suivre dans certaines circonstances. Il ne faut pas négliger le pouvoir du silence – il est important de laisser les images parler, et oui, IL EST possible de trop parler! Idéalement, de nombreuses scènes devraient débuter par quelques secondes de silence. Regardez la force du message présenté ici sans un seul mot.

Faites un test devant public. Si le message est clair, votre travail est terminé. Si votre public attend encore une révélation finale, donnez-la.

Si vous avez besoin d’aide pour finaliser ou bâtir votre scénario, contactez-nous!

– Katrina Tortorici

Cet article a été écrit sur 7 avril 2015 à 16:02 dans la Corporative catégorie.

Bookmark and Share


Certains de nos travaux récents

Screen Shot 2016-09-23 at 1.31.21 PM

MIP Inc : The Swift Ultraslide
Vidéo de produit

Screen Shot 2016-11-30 at 12.41.17 PM

Sky Service Air Ambulance
Vidéo promotionnelle

Screen Shot 2016-03-24 at 3.34.20 PM

Proparms
Vidéo de produit

 Parcourez le reste de notre portfolio